Histoire et Disciplines

Histoire des concours hippiques

Les concours hippiques sont des événements qui ont lieu depuis plus d’une centaine d’années. Leur origine remonte à l’antiquité et s’étend tout le long des années qui suivent, jusqu’à nos jours. Connaître leur histoire revient à voir leur évolution au fil des années.

De l’Antiquité au Moyen- Âge

L’existence des concours hippiques remonte à l’antiquité avec les courses de char qui s’y déroulaient. On retrouvait ces courses de char dans la Rome antique, mais également une autre forme proche de ces dernières dans la Grèce antique. Ces courses de char consistaient en une course entre plusieurs factions constituées de plusieurs équipes de trotteurs attelés à quatre chevaux. Chacune de ces factions était représentée par une couleur. Elle pouvait être blancs, bleu, vert ou rouge. Mais on retrouvait rapidement que deux couleurs pendant les courses. Il s’agissait des verts pour les gens du peuple et le bleu pour ceux de l’aristocratie. Ces courses étaient considérées comme le sport d’excellence avec la plus grande popularité.

Vient ensuite le Moyen Age, où l’utilisation des chevaux pour se déplacer ou faire la guerre était de norme. Ce fut une époque très idéale pour les concours hippiques. Elle permet également de créer une nouvelle sorte de concours hippiques. Il s’agit des concours hippiques versions hippodrome comme les courses à cru. On a également durant la même époque, les joutes de chevaliers qui comme l’indique le nom était un sport pratiqué par des chevaliers. Il faut retenir que même si c’était un sport, il restait tout de même dangereux pour les participants. Retenons que l’idée de concours hippiques nous vient des militaires. Depuis l’antiquité, elle se disputait généralement entre soldats ou guerriers.

Évolution des concours hippiques

Comme mentionné plus haut, les concours hippiques nous viennent des militaires. On peut donc dire que les premiers concours hippiques étaient des concours militaires. On peut regrouper dans ce lot : les courses de char, les joutes de chevaliers, le concours du cheval d’arme ou concours complets, etc. Ce dernier fera même partie des disciplines des Jeux olympiques à partir de 1912. Mais, les participants admis ne seront constitués que de militaires. Le concours complet se compose de plusieurs épreuves. Une course de 50 km pour tester l’endurance, une course avec 10 efforts sur une distance de moins de 4 km pour la vitesse.

Les autres épreuves étaient réparties comme suit : un saut d’obstacles de sauts de prêt d’un mètre trente de hauteur et un dressage. Cette dernière épreuve comportait : les changements d’allures, de cercles, de tours sur les hanches et de direction. Très vite, les concours de sauts d’obstacles ont commencé à s’éloigner du militaire et après des années d’évolution elles sont devenues ce que l’on connaît aujourd’hui. Les techniques utilisées aujourd’hui pour les courses de sauts d’obstacles ne sont apparues qu’au début du XXe siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *