Histoire et Disciplines

La Fédération Equestre Internationale

La pratique de l’équitation en tant qu’une activité sportive remonte à très loin dans le temps. Déjà aux Jeux olympiques de l’antiquité, les cavaliers et leurs montures étaient l’une des principales attractions. Ces jeux ont eu lieu à intervalles de 4 ans sur toute la période allant de 776 avant J.C. à 393 de notre ère..

L’équitation à l’ère de la modernité

Avec le retour des JO en 1896, il aura fallu attendre 1912 pour assister de nouveau à la participation des sports équestres. Ce n’est que 9 années plus tard que la Fédération Équestre Internationale vit le jour. La FEI a été créée à Lausanne en Suisse où se trouve aujourd’hui son siège sous l’impulsion de ses membres fondateurs que sont la France, les USA, le Japon, la Suède, la Belgique, le Danemark, la Norvège et l’Italie. Ces valeurs d’égalité et de respect mutuel sans distinction de race, de religion ou de politique interne, lui ont permis d’emporter l’adhésion d’un grand nombre de pays. Elle compte en effet quelques 134 pays qui lui sont affiliés.

La Fédération Équestre Internationale s’occupe aujourd’hui de l’organisation et de la réglementation des disciplines suivantes : le reining, l’endurance, la voltige, le saut d’obstacles, l’attelage, le concours complet et la para-équitation. Les valeurs d’égalité que défend la FEI vont bien au-delà de la considération qui est accordée à chacun des membres de l’organisation. Cela se traduit également dans le jeu par un melting-pot où il n’est fait aucune différence entre les athlètes hommes et femmes. Tout le monde est logé à la même enseigne dans chaque discipline.

Mission et structures

La mission de la FEI est d’organiser et de développer le sport équestre dans le monde de manière moderne, durable et structurée avec intégrité. Dans cette perspective elle est en outre chargée de garantir la sécurité et le bien-être des athlètes. Elle doit aussi assurer l’égalité des chances pour tous et un partenariat équitable et éthique avec le cheval qui est aussi considéré comme un athlète. Il établit le règlement et approuve les différents plannings pour les championnats, jeux continentaux et régionaux ainsi que pour les Jeux olympiques et paralympiques.

Les différents processus décisionnels et de direction au sein de la FEI sont déterminés par les organes suivants :

  • la présidence
  • la direction et le conseil d’administration
  • les comités techniques
  • Le quartier général de Lausanne
  • les fédérations nationales et groupes régionaux
  • le bureau de liaison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *